Accueil » Nos actualités » Joyeux anniversaire au Theologicum !

Joyeux anniversaire au Theologicum !

Jean-Louis Souletie

En 2019, le Theologicum célèbre son 130e anniversaire. Rencontre avec Jean-Louis Souletie, Doyen de la Faculté.

Le Père Jean-Louis Souletie a étudié la théologie et la philosophie à l’ICP, où il enseigne depuis 1995. Directeur de l’Institut Supérieur de Liturgie pendant 6 ans, il devient doyen du Theologicum en 2017. Il est l’auteur de nombreux ouvrages tels que La liturgie, une piété moderne.

 

Quelle est l’origine de la Faculté de théologie ?

L’actuelle Faculté de théologie et de sciences religieuses de l’ICP est l’héritière de la Faculté de théologie de Paris, créée en 1215 par le Pape Innocent III.

Comment s’intègre le Theologicum dans un paysage de l’enseignement supérieur et de la recherche aujourd’hui globalisé ?

La Faculté de théologie de l’ICP est un haut-lieu de la recherche et de l’enseignement en exégèse biblique, en théologie dogmatique, en catéchèse et en liturgie. Elle poursuit son investigation de la tradition théologique à travers les grands corpus et les auteurs majeurs de l’histoire du christianisme.

Elle propose en outre l’apprentissage de 17 langues de l’Orient chrétien.

Chaque année, elle accueille 1 000 étudiants et 120 doctorants issus des 5 continents. Cela en fait une antenne de référence à l’échelle internationale.

Elle a, du reste, tissé depuis 50 ans un important réseau académique local et mondial à travers des partenariats avec des institutions publiques françaises et 43 facultés de théologie à l’étranger (Canada, Congo, États-Unis, Argentine, Corée, etc.)

Quel est l’apport de l’enseignement et de la recherche théologiques à la société contemporaine ?

Dans cet environnement mondial, la Faculté impulse une dynamique d’innovation remarquable. Elle est notamment à l’origine de la création de nouveaux Instituts spécialisés. Ces Instituts permettent la mise en œuvre des grandes orientations du Concile Vatican II (1962-1965) : l’Institut de Science et de Théologie des Religions, l’Institut Supérieur d’Études Œcuméniques, mais aussi l’Institut Supérieur de Pastorale Catéchétique, l’Institut Supérieur de Liturgie, l’École des Langues et Civilisations de l’Orient Ancien, ou encore l’Institut Supérieur de Théologie des Arts. Tous concourent à l’intelligence de la foi dans les domaines fondamentaux de la culture, des arts de vivre et des savoirs.

La Faculté se distingue aujourd’hui par son expertise en matière de dialogue interreligieux, enjeu social majeur.

Conformément à son rôle de catalyseur de rencontres entre les religions et les cultures, la Faculté veille à faire « dialoguer dans une liberté responsable et une ouverture réciproques »* les différents univers religieux des chercheurs qu’elle accueille, ainsi que les disciplines qu’elle offre à l’étude. Elle dispense des enseignements spécialisés sur les religions du monde : christianisme, bouddhisme, hindouisme, judaïsme, islam, ainsi que sur les traditions africaines et chinoises.

L’enseignement est vivifié par l’éclairage et le discernement que permet la foi chrétienne, dans et sur un monde complexe que nous savons en pleine mutation. Toutes les disciplines de la théologie et des sciences humaines contribuent à l’intelligence des modes de vie et de pensée contemporains. De provenances diverses, tant culturelles que religieuses, les étudiants sont formés au dialogue respectueux et rigoureux.

 

* Constitution Veritais Gaudium du Pape François sur les universités catholiques Pr. N°5