Accueil » Nos actualités » L’ICP relance son Fonds de Solidarité pour soutenir ses étudiants en difficulté

L’ICP relance son Fonds de Solidarité pour soutenir ses étudiants en difficulté

Depuis le 2 novembre, la totalité des cours s’opère par visioconférence grâce aux enseignements tirés du premier confinement. Mais dans ce contexte où la distanciation est redevenue la règle, l’ICP porte la plus grande attention aux jeunes qui ne bénéficient pas tous des mêmes conditions de vie et d’étude.

 

Pauline Piettre, directrice des Affaires Académiques, témoigne

Cette situation inédite fait émerger des problématiques que nous ne pouvons pas ignorer

 

Pauline Piettre« La crise sanitaire nous a contraints à une version hybride voire intégralement numérique de l’enseignement, ce qui nous a éloignés de nos étudiants, révélant les failles des plus fragiles. Cela nous oblige à être plus que jamais attentifs à leurs besoins et à leur bien-être face à la distanciation.

Certains sont très isolés et nous les sentons glisser vers le décrochage, avec une connexion aux cours en ligne qui s’étiole. Nous mettons tout en œuvre pour les identifier et les accompagner psychologiquement.

L’équipe de la Délégation à la Vie du Campus est mobilisée au plus près des étudiants pour les soutenir ; l’infirmier et deux étudiants psycho-praticiens* sont disponibles pour les recevoir, les écouter et les accompagner. De même, les responsables des formations veillent à assurer un suivi pédagogique pour maintenir ce lien essentiel entre enseignants et étudiants.

Toutefois, cette situation inédite et qui dure met à jour des précarités numériques (mauvaise connexion internet ou absence de box) qui empêchent le bon suivi des cours à distance et induit pour certains de réels besoins financiers. »

*issus de l’Ecole de Psychologues Praticiens de l’Institut Catholique de Paris

 

Relance du fonds de solidarité Covid-19 pour tendre la main aux étudiants les plus fragilisés et réduire la fracture numérique

Dès l’annonce du reconfinement, l’ICP a souhaité se mobiliser pour offrir une première réponse au manque d’équipement des étudiants. Un système de réservation de places en bibliothèque a été proposé aux jeunes ne disposant pas chez eux de ressources numériques ou d’un espace propice au travail.

étudiant masqué à la bilbiothèque

Mais pour faire face aux demandes croissantes d’aide matérielle et de bourses d’études, dont près de 200 restent encore en attente à date, l’ICP a lancé un nouvel appel à l’aide à ses mécènes et amis. Le Fonds de solidarité créé au printemps a donc été rouvert en direction des étudiants en grande difficulté.

Avec le concours de sa communauté solidaire et soudée, l’ICP souhaite les aider à financer les dépenses alimentaires ou de logement qu’ils ne peuvent plus assumer, et leur permettre de s’équiper d’un ordinateur, voire parfois simplement d’une connexion à internet, pour pouvoir suivre leur cours dans de bonnes conditions.

Un grand merci à ceux qui, parmi vous, ont déjà répondu à cet appel.

 

Adam, bénéficiaire du fonds de solidarité, témoigne

Adam, bénéficiaire du Fonds de solidarité

La crise actuelle a induit, pour moi, de nombreuses difficultés, notamment pour le suivi des cours en ligne. Malgré la chance d’être boursier, la somme allouée ne me permet pas de financer un ordinateur ou tout autre appareil me permettant de continuer efficacement mon cursus. Grâce à la générosité des donateurs, je peux enfin financer l’achat de mon ordinateur et je compte bien ainsi réussir dans mes études.

 

Vous souhaitez vous aussi soutenir les étudiants en difficulté de l’ICP ?

Vous pouvez dès aujourd’hui contribuer au Fonds de solidarité de l’ICP pour :

  • lutter à ses côtés contre le décrochage des étudiants en les aidant à s’équiper d’outils informatiques
  • aider les étudiants en demande d’une bourse de solidarité à conserver des conditions d’études favorables à leur réussite durant la crise sanitaire

Vous pouvez effectuer votre don en ligne en cliquant sur ce lien

Je fais un don